Raymond Le Brenn
Raymond Le Brenn

HOMMAGE A RAYMOND LE BRENN

Ancien boxeur, engagé volontaire en Indochine, il perd un bras à Dien Bien Phu.

Au retour , ne pouvant plus boxer, il pratique les arts martiaux et devient un Professeur réputé en Aikido puis en Aikibudo, sa méthode..

Un caractère bien trempé et un coeur généreux que Robert a côtoyé plusieurs années quand Raymond dirigeait le comité sportif et artistique des hauts de Rueil où Robert entraînait le club de boxe française.

Il nous a quitté un peu trop tôt victime d'une longue maladie qui est venue à bout de ce "menhir" semblant pourtant indestructible.

HOMMAGE A PIERROT DEGAND

 

Pierrot DEGAND nous a quitté.
Pierrot dit "deux gants" à cause de son passé de boxeur a été un chef opérationnel d'exception pendant 20 ans au  Raid,un "monsieur".
Le "beau Pierrot" comme l'appelaient les filles du "36 "a tiré sa révérence ce 8 juin 2012, son coeur s'est arrêté alors qu'il travaillait dans son jardin.
ce coeur qui avait battu si fort et si longtemps lors de toutes ces interventions que ce soit à la BRI ou au RAID.
Du coeur il en avait à revendre, un exemple pour nous tous. J'aurais aimé raconter sa vie trépidante .
Même si j'en parle un peu dans les "mémoires du raid" il aurait mérité un livre à lui tout seul avec ses arrestations de beaux voyous. 
Un homme qui meurt c'est un bibliothèque qui ferme.
Merci pour tout Pierrot
R.P
Alain Mahé et Robert
Alain Mahé et Robert

ALAIN MAHE et Robert se sont rencontrés alors que Robert n’était même pas encore Policier, en 1974.

Alain boxait alors un élève de Robert en championnat de France espoir de boxe française.

Depuis cette date ils se sont régulièrement côtoyés, jusqu’au jour où Alain a retrouvé Robert au RAID. 

Alain sera blessé grièvement lors d’une opération de Police, mais son courage et sa volonté feront la différence. Ce n’est pas le genre à s’apitoyer sur son sort.

Alain est originaire de Menton. Après avoir débuté comme pompier, il rentre dans la Police, il pratique le karaté, puis l’aïkido, avant de se tourner vers la Boxe Française, il sera champion de France espoir et deviendra Professeur de son club à Nice, avant d’intégrer le RAID.

« Alain compte parmi mes meilleurs amis depuis longtemps, c’est mon frère, un frère d’arme, quand on risque sa vie ensemble, ça rapproche,  c’est un sacré bonhomme, il est fort, il est humble, il a un cœur d’or et en plus il a de l’humour, il a toujours été un exemple pour nous tous, à 63 ans il a encore une forme olympique  et je pense que beaucoup de jeunes Policiers pourraient le prendre comme modèle » déclare Robert à son sujet.

Alain s’entretient toujours et dispense ses connaissances en tir et en techniques d’intervention, il pratique aujourd’hui le Jet Kun Do, avec enthousiasme, bien entendu.

 

Jean-Louis Martin et Robert
Jean-Louis Martin et Robert

JEAN-LOUIS MARTIN est champion de France de boxe anglaise lorsqu'il rencontre Robert lors d'un stage de moniteur de tir au sein de la Police Nationale.

A la demande des moniteurs de tir, ils effectuent une démonstration mémorable en boxe anglaise et en boxe française. Ils se ferment un oeil chacun mais c'est le début d'une grande amitié.

Jean-Louis va s'occuper de la préparation de Robert qui n'a plus d'entraîneur depuis longtemps.

(Son professeur, Richard Genaudeau ayant quitté le club pour une autre municipalité, Robert a pris la suite et s'occupe seul de sa préparation physique depuis des années)

Jean-Louis va apporter à Robert ce petit plus en boxe anglaise qui lui permettra de moins travailler sur la défensive et d'accepter les corps à corps.

Ils se retrouveront tous les deux en groupe d'intervention au Raid et s'occuperont de la formation en combat.

Une indéfectible amitié qui ne s'est jamais démentie depuis.

 

Vincent Gédéon, Lee Kwan Young et Robert
Vincent Gédéon, Lee Kwan Young et Robert

Maître LEE KWAN YOUN est une personnalité du taekwondo dont il est le promoteur en France. Il a officié quelques années dans la Police et c'est à cette occasion que Robert a pu le côtoyer et partager avec lui certains entraînements au Raid.

Robert était chargé de former Maître Lee en techniques d'intervention. Le courant est immédiatement bien passé entre les deux hommes et une indéfectible amitié en est ressortie.

"Je ne suis pas un maître, je suis un millimètre"(Lee Kwan Young)

 

Robert et Dan Inosanto
Robert et Dan Inosanto

 

DAN INOSANTO a été une révelation pour Robert. A la demande de Dan , Robert est venu lui enseigner la boxe Française Savate, pour laquelle Dan a eu un engouement immédiat.Connaissant la richesse que représente cet homme dans le domaine des arts martiaux, Robert ne pouvait passer à côté d'une telle chance, il s'intéressa au Kali et à cet homme simple qui est une encyclopédie des sports de combat. Il a conseillé à tous ses élèves d'aller le rencontrer ce que certains ( Eric Laulagnet, Pascal Gilles etc..) ont fait pour leur plus grand bonheur. Dan essaye toujours d'apprendre, la raison sûrement de son éternelle jeunesse d'esprit. C'est lui qui justifie le plus ce proverbe japonais:

"Celui qui croit être son propre maître est l'élève d'un imbécile"

Lui qui aprend encore à bientôt 75 ans.

 "la jeunesse est un état d'esprit et non une période de la vie".

 

 

Richard Sylla et Robert
Richard Sylla et Robert

RICHARD SYLLA

Le prodige de la boxe pieds-poings.

Champion du monde dans plusieurs disciplines.

Robert et Richard ont boxé à la même époque, mais comme Robert était legèrement plus vieux que lui, Richard  lui a demandé de l'entraîner quand il a enfin raccroché les gants.

Entraîner quelqu'un comme Richard oblige à se surpasser.

Il reste un ami cher et pour toujours.

 


Dominique Hervois Dakhlaoui  et Robert
Dominique Hervois Dakhlaoui et Robert
DOMINIQUE HERVOIS DAKHLAOUI grand champion de boxe française, plusieurs fois champion de France, fin tacticien, fin technicien il révélait parfois un punch redoutable élaboré dans les meilleurs club de boxe anglaise qu'il fréquentait assidûment. Il a rejoint l'écurie de Robert dans les années 80.
C'est à lui que Robert  a confié sa préparation pour son dernier combat contre Fred Royers à la nuit des arts martiaux en 1985.
Dominique un peu gêné de passer du rôle d'entraîné au rôle d'entraîneur a malgré tout surmonté l'obstacle et a su se montrer à la hauteur de la tâche.

FRED ROYERS (le gladiateur)

Robert dit de lui que c'est son meilleur adversaire.

Champion d'Europe dans cinq disciplines différentes et champion du monde en kick boxing WKA.

La première rencontre des hommes en finale des championnats d'Europe s'est soldée par un arrêt de l'arbitre à la troisième reprise.

Robert avait pris un peu trop de low kicks dans les jambes...

La deuxième et dernière fois, c'était lors de la nuit des art martiaux en 1985.

Robert avait raccroché les gants depuis un an quand on lui a proposé de faire son jubilé en prenant l'adversaire de son choix.

Il aurait pu prendre un adversaire moins bon mais il lui paraissait important de finir en beauté, il a donc choisi d'affronter celui qui l'avait battu.

Royers le battra encore, mais cette fois aux points. Robert pense avoir été bien préparé mais Fred ce jour là a boxé aussi avec sa tête. Il a fait un combat intelligent en évitant les quelques écueils qui lui étaient présentés.

C'est un homme brillant, simple et d'une gentillesse rare.

 

Robert et Bob Jarvis
Robert et Bob Jarvis

En 1986, à Los Angeles, Robert est invité à visiter la fameuse académie de police. Il y rencontre le chef instructeur, l'officier BOB JARVIS qui lui fait voir une session de maniement de tonfa.

De retour en France, Robert s'intéresse au sujet et s'attache à codifier une utilisation plus simple et plus pragmatique du tonfa, celle qui est aujourd'hui enseignée par la Police et la Gendarmerie.

 

Frederic Klose et Dany Roca
Frederic Klose et Dany Roca

Le couple de champions de Patu !
DANY ROCA, plusieurs fois championne du monde de kick boxing WKA
et FREDERIC KLOSE, champion du monde  de kick boxing WKA et champion d'Europe de boxe anglaise (pro) WBA.
Fred est arrivé au club de Robert, à Rueil, à l'âge de 15 ans , et Robert a tout de suite compris qu'il avait un futur champion en face de lui.
En effet il a progressé à une vitesse folle et a boxé dans toutes les disciplines pieds poings. Il a un mental d'enfer ce qui ne l'empêche pas d'être un joyeux compagon, toujours prêt à faire la fête.
Dany et lui ont deux enfants et se sont installés en Normandie  où ils ont monté un centre d'entraînement extraordinaire.

 

Charles Joussot
Charles Joussot

CHARLES JOUSSOT (le guerrier gaulois)

L'enseignement de Charles reste un passage obligé pour tout ce qui touche de prêt ou de loin aux métiers de la sécurité. Robert lui a demandé d'intervenir au Raid sur des détails techniques liés aux menottages. Il a continué avec la BREC puis avec la BAC.

Sa bonne humeur et sa recherche permanente de nouveaux matériels contribuent à sa réussite. Robert dans sa recherche permanente d'efficacité et de simplicité ne pouvait faire l'impasse sur une discipline comme le Penchak, cet art martial et guerrier d'Indonésie.

Emmanuel Grosset-Granche et Christian Tosini tous les deux 6 ième dan de Karaté et enseignants
Emmanuel Grosset-Granche et Christian Tosini tous les deux 6 ième dan de Karaté et enseignants

EMMANUEL GROSSET-GRANCHE dit Manu.

Professeur de karaté à Saint-Doulchard (18) et 6 ième Dan.

Robert a rencontré Manu à la Réunion. Celui-ci a tout de suite été interessé par l'approche martiale du boxeur.

De retour en métropole il va s'entraîner chez Robert avec Christian Tosini, son complice de toujours.

 

CHRISTIAN TOSINI, Professeur de karaté à Moret sur Loing (77) est également 6 ième Dan.

Les deux complices vont continuer à suivre Robert et à le faire intervenir dans leurs clubs respectifs pour les cours de bâton,de tonfa et de boxe de rue, ce qui prouve la grande ouverture d'esprit de ces grands karatékas.


Robert et Eric Quequet
Robert et Eric Quequet

Robert a connu ERIC QUEQUET dans les circuits de la BF. Le jeune Eric s'est intéressé au "vieux" qui de son côté aimait bien les "trouvailles" de ce petit jeune. 

Leur conception de l'approche du combat étant similaire, ils ont fusionné la boxe de rue et la savate défense.

 

   Eric est le fondateur de l' ADAC  (académie des arts de combat ), le concepteur de "l'amazon training" une méthode d'entraînement destinée aux femmes et du "CATS" (concept d'adaptation tactique en situation.)  Un enseignement pragmatique sans fioriture qui ressemble à s'y méprendre à l'enseignement de Robert, ce qui n'est pas un hasard.Les deux hommes s'étudient et s'apprécient.

 

 

Daniel Lonéro, Pascal Gilles et Robert
Daniel Lonéro, Pascal Gilles et Robert

Robert a rencontré PASCAL GILLES lors des premiers stages tonfa. Il a été étonné par la vivacité de ce grand bonhomme.

Pascal est vite devenu un inconditionnel de l'enseignement de Robert qui l'a invité a rencontrer tous ceux qui ont été ses sources (Dan Inosanto, Charles Joussot). ce que Pascal a fait.

Il est aujourd'hui l'un des plus grands, même s' il refuse encore cette nomination.

La photo a été prise en octobre , lors d'un stage avec Daniel Lonéro, un Full instructeur de l'Inosanto Académy. Un tout bon, lui aussi.

Pascal reste surtout un ami fidèle de Robert.

 

Eric Laulagnet et Robert
Eric Laulagnet et Robert

ERIC LAULAGNET est Officier de Police.
Robert l'a également connu lors d'un de ses stages tonfa.
Il l'a retrouvé au RAID. Eric est actuellement en poste à Manille où il progresse en Kali.
Il sera à son  retour un passage obligé  pour tous les fans de bâton et couteau.
Il reste lui aussi un fidèle ami de Robert.

 

Nicolas Marucci, Laurent Porigneaux  et Robert
Nicolas Marucci, Laurent Porigneaux et Robert

Les amis de Belgique : NICOLAS MARUCCI et LAURENT PORIGNEAUX.
Deux monstres des sports de combat en Belgique.
Toujours en recherche d'efficacité.
2 amis proches de Robert et de l'ADAC.

 

 

Robert et Albert Dupontel
Robert et Albert Dupontel

Robert a rencontré ALBERT DUPONTEL chez Alain Figlarz, le cascadeur, et lui a concocté quelques petites séances de tir en vue de la préparation de son film "Chrysalis".

Il a fait quelques heureux en l'amenant au service par la suite. Des inconditionnels de "Rambo... C'est un personnage attachant et brillant.

 

 

 

 

Alain Figlarz et Robert
Alain Figlarz et Robert

Robert a rencontré ALAIN FIGLARZ dans le domaine des sports de combat. Alain pratiquait les arts martiaux chinois et s'était spécialisé dans les démonstrations. Il a vite été aspiré par le milieu du cinéma. Il est devenu un cascadeur réputé avant d'être apprécié comme acteur dans des rôles de durs.

(36 quai des orfèvres ou braquo). C'est lui qui fera appel à Robert comme conseiller technique pour des films ayant trait à la boxe ou aux techniques de Police. Alain reste un ami et s'il joue des rôles de salopards, dans la vie c'est un bon vivant toujours à la recherche d' une bonne rigolade.

Patrick Cascalès et Robert
Patrick Cascalès et Robert

PATRICK CASCALES est un touche à tout des sports de combat après avoir pratiqué la boxe française à un bon niveau, ainsi que le judo il s'est adonné à toutes les disciplines de combat : jiu-jitsu brésilien, pancrace, canne etc..

En pédagogue né, il aime enseigner à ses congénères.

Comme Robert, il ne conçoit pas l'entraînement triste et ses nombreux éclats de rire restent ancrés dans les mémoires.

Robert le connaît depuis très longtemps, les deux hommes s'apprécient et c'est peu dire.

Ils se sont surtout cotoyés pendant 4 ans à l'île de la Rèunion où l'ancien du GIPN de Lyon a retrouvé son ami du RAID.

Robert le faisait  intervenir lors des entraînements du GIPN de la Réunion, notamment pour les techniques de neutralisation au sol.

Dès que Robert le peut, il passe voir la "tribu" Cascalès pour un nouveau grand moment de bonheur.

Martial et Robert
Martial et Robert
MARTIAL LEBRETON est un ancien élève , on se connait depuis plus de trente ans. Nous sommes restés de grands amis.Martial a travaillé de longues années comme portier de discothéques ou de cabarets.
il travaille aujourd'hui avec sa moto  et transporte des passagers
Après avoir été un bon boxeur, puis un bon portier le voilà un bon transporteur.
Robert et Hervé
Robert et Hervé

HERVE COLIN est entraîneur du club de boxe de rue de Mâcon.

Enseignant à l'ADAC depuis quelques années, c'est un combattant redoutable car il n'a pas seulement perfectionné ses techniques de boxe de rue en salle mais a eu l'occasion de les mettre à l'épreuve en travaillant comme portier en discothèques. Une "mise à l'épreuve" qui permet souvent de démêler le vrai du faux en ce qui concerne l'efficacité de certaines techniques de combat.
Il est de plus un organisateur né et la popularité de son stage de Mâcon en atteste (94 stagiaires ) le 3 novembre 2012.

Vincent Roca est un exemple qui prouve que l'on peut débuter les sports ce combat assez tard et devenir un très grand. C'est un garçon intelligent , un sportif accompli et un organisateur né. Il sait s'entourer des meilleurs. Il a commencé par le tennis, puis s'est orienté vers le combat. Il est venu me rencontrer moi et quelques autres enseignants. Il a fait son chemin, toujours à l'écoute des conseils des anciens, Il essaye toujours de parfaire son bagage et sa technique.il  possède une condition physique exemplaire et surtout une fidélité et un charisme hors norme.Il compte à présent parmi les grands de la self-défense. Enfin bref je l'aime bien et j'aime beaucoup ce qu'il fait. Il inspire le respect.Son succès est mérité et son équipe est à son image, c'est à dire attachante!!